publicité

Un nouvel assassinat en Haute Corse

Un homme abattu et un blessé grave à Penta Acquatella au sud de Bastia

  • Jean CROZIER
  • Publié le 25/11/2011 | 13:03
image_71411158.jpg
video title

Assassinat en Haute Corse

Un homme agé de 60 ans abattu et un blessé grave à Penta Acquatella au sud de Bastia. L'homme griévement blessé au thorax a été transporté par hélicoptère à l'hôpital de Bastia. Le procureur de la République s'est rendu sur place.

Antoine Santucci, 63 ans, un éleveur porcin qui n'était pas connu des services de police, a été tué de plusieurs balles de calibre 9 mm. Un ouvrier roumain âgé de 40 ans,  habitant près de chez Antoine Santucci, a été griévement  atteint au thorax.

Un homme a été tué et un autre a été très grièvement blessé par balles jeudi dans un petit village de Haute-Corse, Penta-Acquatella, à une quarantaine de km au sud de Bastia, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Antoine Santucci, 63 ans, un éleveur porcin qui n'était pas connu des services de police, a été tué de plusieurs balles de calibre 9 mm dans sa voiture à bord de laquelle il circulait à faible allure, près de chez lui, vers 18H30. Le blessé, un ouvrier roumain âgé de 40 ans et habitant près de chez Antoine Santucci, a été atteint au thorax. Egalement inconnue des services de police, la victime, dont le pronostic vital est engagé, a été médicalisée sur place, puis transportée en hélicoptère de la Sécurité civile à l'hôpital de Bastia, ont indiqué les services de secours. Les agresseurs sont parvenus à s'enfuir. L'enquête a été confiée à la gendarmerie. Le procureur de la République de Bastia, Dominique Alzéari, s'est rendu sur place ainsi que le coordonnateur des services de sécurité intérieure en Corse, Jean-François Lelièvre, venu d'Ajaccio. M. Alzéari n'a émis aucune hypothèse sur l'origine de ces nouveaux actes de violence. Dix-neuf personnes ont été tuées par balles depuis le début de l'année en Corse et une dizaine de tentatives d'assassinats ont été enregistrées dans l'île. La moitié de ces crimes sont des règlements de comptes liés au grand banditisme. Les derniers assassinats ont été commis le 8 novembre, journée durant laquelle deux hommes ont été tués, un en Haute-Corse et l'autre en Corse-du-Sud, tandis qu'un troisième était grièvement blessé par balles à Ajaccio. Le même jour, toujours à Ajaccio, un dirigeant d'une société de sécurité échappait à une tentative d'assassinat à bord de sa voiture dans laquelle son épouse et sa fille de 11 ans étaient blessées par balles.(Source: AFP)

les + lus

les + partagés